Les 6 faux-amis du petit-déjeuner

Mis à jour : janv. 30

En voici un sujet ! Depuis une bonne quarantaine d’années maintenant, nous avons pris de mauvaises habitudes en matière de nutrition et ce dès notre réveil. Beaucoup d’entre nous ont des petits déjeuners qui pourraient être nettement améliorés… Alors je sais bien, le matin, c’est la course et vous n’avez ni le temps ni l’envie de vous mettre aux fourneaux. Ce n’est pas pour autant qu’il faille négliger le petit-déjeuner et encore moins le sauter!


Vous allez voir qu’un petit-déjeuner sain et gourmand est bien loin de celui que les marques nous vendent comme le petit-déjeuner idéal. Ces dernières sont de fines stratèges : elles sont conscientes que le matin les consommateurs sont « dans le gaz » et pressés et profitent du rush matinal pour leur faire manger des cochonneries. « Haute teneur en fibres », « riches en vitamines », « de l'énergie pour toute la matinée » « énergie nutritive » disent-ils… Pourtant, si nous analysons les étiquettes, il en ressort des teneurs en sucre qui font mal aux yeux (ce qui entraine un index glycémie très élevé), très peu de fibres et vitamines mais beaucoup de sel… Certes, vous aurez une sensation de satiété rapidement mais je peux vous garantir que 2 heures après, vous aurez faim et une grosse envie de sucre.


L’idée de cet article est que vous connaissiez les aliments à éviter, que vous preniez conscience de ce que votre corps a besoin et ce dès votre réveil. Soyons clairs, je ne vous dis pas de ne jamais -au grand jamais- en consommer mais cela doit rester occasionnel !


Le bol de céréales

Quel trentenaire de la génération Kellog’s n’a jamais craqué pour les Cheerios ou autres Choco Pops? Moi-même petite, j’étais une fan des Chocapic !

Toutes ces céréales sont des petites bombes de sucres. Alors peut-être que vous vous en doutiez mais il faut savoir que les céréales comme les Fitness et autres Special K sont à mettre dans le même panier… Eh oui vive le marketing !

Les industriels sont conscients que leurs produits regorgent de sucres et que cela n’est pas très vendeur…. C’est ainsi que sont apparues des dénominations peu connues du grand public comme « dextrose » « maltose « sirop de glucose » « sirop de glucose-fructose » qui ne sont autre que… du sucre ! Si vous en consommez et que vous avez très faim vers 10h, ne cherchez pas, cela vient de la composition de votre petit-déj ! C’est également à cause d’elles qu’apparaissent le gros coup de fatigue dans la matinée. Pour conclure, peu importe le type de céréales, ne vous faites pas avoir, surtout concernant celles qui se veulent saines et « healthy ».


Les biscuits complets spécialement faits pour le petit-déjeuner

Bien que les marques prétendent que leurs produits soient bons pour la santé, ils ne le sont absolument pas. Tout est une question de marketing dans le but de vous les faire acheter.

Sous prétexte d’ajouter quelques graines à la recette ou de laisser trois fibres qui se battent en duel, les marques prétendent qu’ils sont plus sains que des gâteaux classiques. Sincèrement c’est du pareil au même, blanc bonnet et bonnet blanc, kif-kif… Bref, vous l’aurez compris, la différence est trop minime pour en faire des aliments sains.


Les viennoiseries

Vous êtes plutôt team croissant ? Team pain au chocolat (ou chocolatine, je ne veux pas d’ennemi) ? Team brioche ? Team pain aux raisins ? Team chaussons aux pommes ?

Sincèrement peu importe. Ils sont tous très riches en sucres et en acides gras saturés et n’ont pas d’intérêt nutritionnel. Leur version industrielle (bien souvent au rayon des surgelés) ou celle du distributeur près de la machine à café au travail, sont bien souvent encore pires. De même que les céréales ou biscuits, vous aurez faim 2 heures après et probablement un gros coup de fatigue dans la matinée.


Les confitures

Décidément entre les viennoiseries et la confiture, le petit-déjeuner à la Française n’a pas la cote.

Eh bien oui, ce n’est pas parce que la confiture est faite à base de fruits que cela en fait un aliment sain. Pour exacerber le goût du fruit et surtout parce que le sucre coûte bien moins cher que les fruits, les industriels en rajoutent des quantités astronomiques (je parle de sucres ajoutés et non du fructose contenu dans les fruits). Sachez que pour appeler un produit « confiture », il suffit qu’il ait une teneur en fruits de 35%, à votre avis, de quoi sont faits les 65% restants ?

Bien évidemment, la confiture n'est pas à mettre dans le même panier que les miels de qualité (voir mon article sur les produits de la ruche)


Le pain de mie

Les pains de mie ont envahi les rayons des supermarchés depuis une bonne vingtaine d’années. Leur intérêt nutritionnel est nul : pauvres en fibres (même les versions dites complètes), riches en sucre, en sel et en conservateurs… Eh oui, du point de vue nutritionnel, ça ne fait pas rêver ! Ne succombez pas non plus à la mode de ces pains sans gluten, ils restent industriels et ce qui est mis dedans pour remplacer le gluten, n'est guère mieux.

De plus, ces pains sont très mous. Et alors, me direz-vous ? Eh bien, tout simplement qu’ils nous font presque oublier une étape clef de la digestion, à savoir la mastication ! En mâchant très peu, vous mangez plus vite et vous ingurgitez probablement 1 ou 2 tranches de plus que nécessaire.

Cela entraînera probablement une digestion difficile, ce qui n’est pas très agréable dès le début de la journée.


Le verre de jus de fruit

J’ai laissé le meilleur pour la fin…

Les jus de fruits industriels sont à éviter pour plusieurs raisons : tout d’abord, car ces produits sont totalement dépourvus de fibres. Or, ces dernières ralentissent l’absorption du sucre et empêchent notre glycémie -le taux de glucose dans le sang- de flamber. Ensuite, ces jus peuvent rester plusieurs semaines en rayon… vous vous doutez bien que les industriels ont fait la part belle aux conservateurs pour que cela soit possible.

Enfin, les fruits utilisés pour les produire ne sont pas cueillis à maturité ce qui impacte énormément leur teneur en vitamines. Quoi qu’il en soit, après plusieurs jours voire semaines en rayon, inutile de préciser que les vitamines ont disparu de la circulation.

Et qu’en est-il des jus de fruits pressés ? Si vous le faites le matin et le consommer de suite avec la pulpe disons que c’est « le moins pire ».

Soyons clairs, pour moi, rien ne vaut le fruit à l’état brut et bio si possible, donc mangez un fruit !


Je conclurai cet article en insistant sur le fait qu’il ne faut pas être trop rigide. Il ne faut pas bannir ces produits de votre alimentation. En revanche, il faut adopter de bonnes habitudes au quotidien et les consommer occasionnellement. Il faut également être conscient(e) de ce que vous mettez dans notre assiette ainsi que dans celles de vos enfants. Effectivement, les plus petits sont bien souvent les plus grands consommateurs de ces produits.

Gardez en tête ce joli proverbe tunisien « Le petit déjeuner du matin est un trésor (de santé) ».


Karen Hayot