Coronavirus: mes astuces pour bien manger en quarantaine ou confinement (Partie 2)

Bonjour à tous,


Comme promis, voici la suite de mon article sur l'équilibre alimentaire en cette période d'isolement nécessaire. Je tenais d'ailleurs à vous remercier de l'accueil que vous avez fait à la première partie :) Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture !


7. Favoriser les aliments riches en vitamine C

Bien connue pour être revitalisante, la vitamine C est recommandée pour lutter contre la fatigue. Elle est également antioxydante c'est-à-dire qu'elle permet à l’organisme de lutter contre le stress oxydant et le protège ainsi du vieillissement.

En cette période de crise sanitaire, ce qui nous intéresse particulièrement est que la vitamine C est immunostimulante, elle est un agent majeur de la protection contre les maladies infectieuses, virales et microbiennes.

Comme dit précédemment, allez-y à fond sur les fruits et légumes - tout en essayant de respecter au mieux les saisons - et notamment : les kiwis, les agrumes, les crucifères, le persil et les tomates séchées.

En revanche, la vitamine C est la vitamine la plus fragile de toutes : elle est sensible à l’air et à la chaleur. Il faudra donc consommer les fruits et légumes assez rapidement et cru dans la mesure du possible.

Enfin, durant ces prochaines semaines, une cure d’Acerola, peut s’avérer très intéressante.

8. Choisir ses huiles

On les néglige trop souvent… C’est peut-être même le moment de découvrir d’autres variétés que les classiques huiles de tournesol et d’olive. Misez sur des huiles comme l’huile de colza, l’huile de cameline, l’huile de chanvre ou encore l’huile de noix, des huiles riches en oméga 3. En revanche, elles sont sensibles à la chaleur (donc à la cuisson), c’est pourquoi, vous utiliserez ces huiles comme assaisonnement et opterez pour l’huile d’olive pour la cuisson.

9. Adopter temporairement le surgelé

Je vois déjà les esprits s’échauffer sur les surgelés (seule une nutritionniste peut écrire une phrase comme cela ^^) : soyons clairs, rien ne vaut les produits frais mais en ce contexte exceptionnel, je vous recommande de consommer des légumes surgelés plutôt que faire des overdoses de pâtes ou de riz. En revanche, ne tardez pas trop à les consommer car plus ils stagneront dans votre congélateur, plus la perte en micronutriments sera importante.


10. Ouvrez des conserves... mais pas toutes!

Tout comme les surgelés, ce sont des produits pratiques et de dépannage. Privilégiez les bocaux dans la mesure du possible. Faites attention aux étiquettes : dans beaucoup de conserve, vous trouverez du sucre, évitez les produits concernés.

Par contre, lâchez-vous sur les boites de petits poissons gras à l’instar des sardines, des anchois ou des maquereaux. Le thon en boite, ok mais ne vous contentez pas uniquement de ce poisson et préférez le nature pour l’assaisonner à votre goût par la suite.

11. Un maître mot: l'hydratation!

Eh oui, on la néglige trop souvent... l'eau! Rappelons que le corps humain est composé d'en moyenne 65% d'eau. Or, en cette période d'isolement, nous oublions bien trop souvent de nous hydrater (et de s'oxygéner en aérant tout simplement notre domicile). Optez pour l'eau courante qui fera parfaitement l'affaire et permettra de limiter votre consommation de plastique. N'hésitez pas à vous renseigner sur les filtres à fixer directement sur le robinet pour optimiser sa qualité et son goût. Buvez au moins 1,5L par jour et mangez des fruits et légumes qui vous permettront aussi d'avoir des apports hydriques par l'alimentation.


Cet article n’est pas exhaustif mais il vous permettra de connaître les bases d’un modèle alimentaire optimisé en cette période délicate. Je conclurai aussi en disant qu’ au lieu de craindre de potentielles carences (une carence en micronutriments ne se créent pas en 2 semaines), prenez soin de votre microbiote, car un déséquilibre de ce dernier (voir mon article sur le lien entre immunité et microbiote) est aussi rapide que l’éclair.


Profitez de cette période pour vous recentrer sur l’essentiel.

Prenez soin de vous et des autres … En restant chez vous.

Karen Hayot